• Victoria Afanasyeva

Les enfants de Miribel

Société scolaire contre l'usage des boissons spiritueuses, fondée en janvier 1898.


[Archives nationales, F/7/12377]

Règlement

Article premier. - Il est créé, à Villard-sur-Boëge, département de la Haute-Savoie, une section cadette de la Société contre l'usage des boissons spiritueuses, qui prend le titre de "Les enfants de Miribel".

Art. 2. - Cette section comprend des membres actifs et des membres adhérents.

Art. 3. - Pour être membre actif il faut : 1° avoir une bonne conduite, 2° être âgé de 8 ans au moins et de 16 ans au plus, 3° prendre l'engagement pour une durée d'un an au moins de s'abstenir, sauf prescription médicale, d'eau-de-vie, d'absinthe et de toute espèce de boissons fortes, et ne faire qu'un usage modéré de vin, de bière et de cidre, 4° s'engager à faire tout ce qui sera en son pouvoir pour recruter des sociétaires et travailler aux progrès de l'œuvre.

Art. 4. - Sont considérés comme membres adhérents les personnes âgées de plus de 16 ans, qui déclarent s'associer à la lutte contre l'alcoolisme, combattre avec la Société et en favoriser le développement.

Les membres adhérents, âgés de plus de 20 ans prennent le nom de membres protecteurs.

Adhérents et protecteurs versent une cotisation annuelle de 1 franc ; ils peuvent signer l'engagement d'abstinence partielle que signent les enfants.

Art. 5. - Sont considérés comme membres bienfaiteurs ceux qui, par des dons, contribuent à la prospérité de la section.

Art. 6. - La section est administrée par l'Instituteur, président, assisté d'un comité élu pour une année au scrutin secret.

Art. 7. - Les engagements des membres actifs sont pris publiquement, à la première séance qui suit la demande d'admission. Chaque enfant prononce, à haute et intelligible voix, devant tous les assistants, le texte de l'engagement et appose ensuite sa signature sur le registre de la Société.

Art. 8. - La section se réunit en séance générale tous les quinze jours. On y procède à la réception des nouveaux membres, à des causeries, à des conférences, à des lectures.

Art. 9. - Le bureau a la responsabilité morale de la section. Il exerce une surveillance sur les membres actifs, veille à ce que les engagements soient respectés et prend l'initiative des demandes de radiation quand ils ont été violés.

Art. 10. - Les sommes provenant des dons et des cotisations sont employées, en outre des dépenses ordinaires de la section : 1° à payer le prix d'abonnement ou d'acquisition de journaux, brochures ou autres publications contre l'alcoolisme, 2° à organiser des jeux, des excursions, 3° à des récompenses aux enfants les plus méritants.

Art. 11. - Les publications que la Société reçoit ou achète sont distribuées aux membres, à tour de rôle, pour être lues par eux et par leurs familles et répandues par leurs soins, à titre de propagande, en dehors de la section.

Art. 12. - Le présent règlement sera exécutoire aussitôt après l'approbation de Mr l'Inspecteur d'Académie et de M. le Préfet.


Fait à Villard-sur-Boëge, le 26 janvier 1898.

L'Instituteur : /signature/

À l'opposé de la société de tempérance à Morestel, qui semble mener une existence indépendante, "Les enfants de Miribel" sont rattachés à la Société contre l'usage des boissons spiritueuses, plus connue sous le nom de l'Union Française Antialcoolique (UFA). Celle-ci relate dans son bulletin Alcool quelques actualités concernant la nouvelle section. Ainsi, en mars 1898, les lecteurs apprennent que la section de Villard-sur-Boëge compte 28 membres, et qu'elle est présidée par l'instituteur M. Français. Le bureau est constitué par le vice-président M. Dufour, le secrétaire M. Tardy et deux membres, MM. J. Mouthon et V. Dufour. En juillet de la même année, Alcool rend compte de la tenue d'une "conférence pédagogique" ayant pour titre "Sociétés de Tempérance" - à ce moment, la section compte déjà 32 membres.

La section est encore active en 1904, mais le nombre de membres actifs stagne : l'annuaire de l'UFA fait état de 27 membres, présidés par l'instituteur M. Français et se réunissant mensuellement. Après la fusion de l'UFA avec la Ligue Nationale contre l'alcoolisme, "Les enfants de Miribel" existent encore en 1906, avec 24 membres actifs et 3 adhérents, mais on ne les trouve plus dans les annuaires suivants.

Le fondateur des "Enfants de Miribel", l'instituteur Étienne Appolinaire Français (né le 18 janvier 1862) habite Villard-sur-Boëge avec sa femme, institutrice elle aussi, sa mère ancienne débitante, et ses trois enfants. Dans le Journal officiel (lois et décrets) du 9 janvier 1898, soit au moment où est créée la section antialcoolique à Villard-sur-Boëge, on apprend que M. Français est nommé chevalier du Mérite agricole :

Français (Étienne Appolinaire) [...] plusieurs fois récompensé par le ministère de l'instruction publique. Organisateur d'une société protectrice des animaux. Nombreuses récompenses dans les concours agricoles pour ses cultures et son enseignement agricole. Créateur de champs d'expérience ; 16 ans de service.

Entre 1906 et 1909, la famille Français quitte Villard-sur-Boëge pour s'installer à Thonon-les-Bains, ce qui explique la disparition de la société "Les enfants de Miribel". Le successeur d'Étienne Appolinaire ne semble pas maintenir l'activité antialcoolique des enfants de la commune. À Thonon-les-Bains, M. Français ne paraît pas non plus reproduire son expérience avec ses nouveaux élèves.