• Victoria Afanasyeva

Alcool menace les enfants de France

Mis à jour : févr. 9

Septième image de propagande de l'Union des Françaises contre l'alcool

"L'alcool menace les enfants de France", carte postale, c. 1924. Delcampe, boutique du vendeur Claude44.

L’image est divisée en deux parties : à droite, l’atmosphère sombre et étouffante d’un cabaret. Deux hommes accoudés au bar sont en train de consommer de l’alcool, et l'un d'eux est accompagné d'un petit garçon. Le barman se prépare à leur resservir la boisson. Au fond, on remarque un homme au visage hébété et aux cernes creux qui assombrissent son regard. Devant lui est posée une bouteille. À gauche, une rangée de berceaux avec les bébés innocents dormant paisiblement représente les enfants des consommateurs du cabaret de la partie droite. Une vipère venimeuse lie les deux parties de l'image : en passant devant une colonne sur laquelle est accroché un écriteau DÉBIT Au bon coin ALCOOL, elle se dirige du cabaret vers les berceaux, incarnant ainsi le lien entre les deux générations. Cette vipère illustre plus spécialement la théorie de dégénérescence, qui affirme, entre autres, que les parents alcooliques transmettent des tares à leurs enfants.


Alors que "L'Alcool menace les enfants de France" se prête très bien à l'analyse de l'image, les modalités de sa production et de sa diffusion restent très floues, par rapport aux précédentes images de l'Union des Françaises contre l'alcool.

David Burnand alias Chavannaz signe encore ce dessin, et il paraît que c'est le dernier que l'artiste réalise pour l'Union. "L'Alcool menace les enfants de France" est sans doute produit au printemps 1924, car lors de l'Assemblée générale de l'Union des Françaises contre l'alcool, se produit une discussion sur les tares héréditaires :

[Nombre de bons Français] ne voient pas seulement l’Alcoolique un malheureux, apte à tous les crimes, mais un être malfaisant qui transmet aux « Enfants de France » des tares indélébiles. Ah ! ces innombrables petites tombes, creusées dans nos cimetières par l’intempérance du père…. ou de la mère. (AG du 7 mars 1924)

Il n'est pas par hasard que l'expression "Enfants de France" se trouve incluse entre guillemets dans le procès-verbal. Le même document stipule qu'une nouvelle affiche est éditée en vue de la Foire de Paris 1924, où l'UFCA dispose d'un stand. On la retrouve, en effet, sur des images représentant la participation de cette association aux autres manifestations grand public (ci-dessous, Salons des arts ménagers 1936 en haut à gauche, 1937 à droite et 1939 en bas à gauche) :

Hormis le fait qu'elle circule également sous forme de carte postale, je n'ai plus d'informations sur la diffusion de cette image.


mise à jour le 9 février 2021

La Croix-Bleue est une association protestante militant pour l'abstinence totale. Son président dans les années 1910-1920 est Étienne Matter, l'un des frères de Marguerite Fallot-Matter, présidente-fondatrice de l'Union des Françaises contre l'alcool. Les deux associations sont donc proches, ce qui expliquerait l'utilisation des matériaux de l'Union par la Croix-Bleue. Ainsi ce carnet de timbres, édité par La Croix-Bleue probablement à la fin des années 1930 et trouvé sur Delcampe, inclut deux images produites initialement par l'association de Marguerite Fallot-Matter : "L'alcool menace les enfants de France" et la toute première image "Le Marchand de plaisir". Malgré la mauvaise qualité du scan, l'on peut apercevoir que les deux timbres contiennent le nom de La Croix-Bleue au lieu de celui de l'Union des Françaises contre l'alcool.

Carnet de timbres édité par La Croix-Bleue. Sans date. Delcampe, boutique de l'utilisateur Sarlan.