• Victoria Afanasyeva

Anna Jézéquel

Mis à jour : juil. 15

Née Anna Lydie Creissel

19/05/1872, La Roquille (Gironde) - 18/04/1937, Paris


Traductrice, journaliste, écrivaine, féministe et épouse du pasteur Jules Jézéquel, Anna Jézéquel s’engage à l’Union Française des Femmes pour la Tempérance dès sa fondation en avril 1899. La femme figure dans les listes de l'Union en tant qu'abstinente totale.

Nom d'Anna Jézéquel dans la liste des membres de l'Union Française des Femmes pour la Tempérance, c. avril 1899. Archives nationales, F7/12377.

En cette période-là, le couple Jézéquel habite à Laval. Au début de l'année 1900, une section antialcoolique, affiliée à l'Union Française Antialcoolique, se forme en cette ville. Les époux Jézéquel deviennent membres du comité : Jules est secrétaire de la section et Anna est trésorière. En 1904, cette section compte 76 membres actifs et 63 adhérents, et gère un cabaret de tempérance, nommé "L'Émancipatrice" (52 rue Renaise).


Après le déménagement à Paris, le couple continue à militer pour l'œuvre antialcoolique. Anna Jézéquel devient membre de l'Union des Françaises contre l'alcool (UFCA), où elle remplit les fonctions de vice-présidente. En automne 1922, cette femme signe un article sur la lutte contre l'alcool où elle fait de la publicité pour l'UFCA, dans Le Journal de la jeune fille, mensuel protestant.

Nom d'Anna Jézéquel dans la liste des membres de l'Union des Françaises contre l'alcool, 1926. Archives de Paris, D1X6/15.

À part ces engagements antialcooliques, Anna Jézéquel est aussi vice-présidente du groupe de Paris de l'Union française pour le suffrage des femmes et membre du comité central de la Ligue pour le droit des femmes.


Quelques références :

Le Jardin enchanté, Alençon, impr. Corbières et Jugain, 1937 : recueil de récits recueillis ou composés par Anna Jézéquel.

Dictionnaire Le Maitron, notice JÉZÉQUEL Jules [époux d'Anna Jézéquel], par André CAUDRON, version mise en ligne le 5 juillet 2010, dernière modification le 28 septembre 2010.

• POUJOL Geneviève, « Lydie Creissel » [mère d’Anna Jézéquel], Un féminisme sous tutelle, Paris, Les Éditions de Paris, 2003, p. 204-205.