• Victoria Afanasyeva

50 rue des Écoles, Paris 5e

Dernière mise à jour : 31 janv.

Siège social de la Ligue Nationale contre l'alcoolisme entre l'été 1905 et l'automne 1911.

Dans la galerie : 1. Photo du siège social de la Ligue Nationale contre l'alcoolisme, prise en 1905 (L'Écho de Paris, 28 mars 1907). 2. Vue actuelle du carrefour rue des Écoles - rue Saint-Jacques (juillet 2020 © Victoria Afanasyeva). 3. Carte postale représentant le carrefour rue des Écoles - rue Saint-Jacques, où l'on retrouve sur les murs du bâtiment les moulures aujourd'hui disparues (Delcampe).


Pendant l'année 1905 se déroule la fusion de deux plus importantes associations antialcooliques françaises : la Société Française de Tempérance (fondée en 1872) et l'Union Française Antialcoolique (fondée en 1895) deviennent la seule et unique Ligue Nationale contre l'alcoolisme (LNCA). Avant cette date, la première n'avait pas de siège social permanent, et la seconde se trouvait 5, rue de Latran (5e). La nouvelle création installe son siège social au carrefour stratégique de la rue des Écoles et de la rue Saint-Jacques, face au Collège de France et à la Sorbonne.

Le conseil d'administration de la Ligue Nationale contre l'alcoolisme. Photo prise en 1905 (L'Alcool, novembre 1905).

Cette photo prise sans doute au début de l'automne de 1905, peu après l'installation, représente le conseil de la Ligue. L'inscription sur la fenêtre à droite - "L'Alcool" mensuel 2 frs par an - illustre la volonté primaire de la LNCA de garder comme son bulletin officiel ce périodique produit initialement par l'Union Française Antialcoolique. Or les tensions entre les membres de celle-ci et de la nouvelle Ligue entravent le projet et amènent à la création de la revue L'Étoile Bleue.

L'intérieur du siège social correspond aux inscriptions qu'on remarque sur les fenêtres :

[...] c'est une grande boutique peinte en blanc et que décorent des cartes, des gravures, des images, des affiches, des inscriptions, toute une iconographie pleine de sagesse. M. Cheysson, membre de l'Institut, est président de la Ligue; MM. Riémain et Barbey sont les secrétaires généraux, et une femme dévouée, Mme Lecoy, surveille les détails matériels des expéditions et du restaurant. Car la boutique de la rue des Écoles est partagée en deux. À gauche, c'est une petite salle où l'on mange; trop étroite pour les clients qui se multiplient, elle sera bientôt transférée rue Dante; à droite, c'est la bibliothèque qu'encombrent les ballots qui partent en province, les livres, les cahiers, les bons-points anti-alcooliques, dessins naïfs, amusants ou mélodramatiques, qui doivent frapper l'imagination des enfants. (L'Écho de Paris, 28 mars 1907).

Mis à part les fonctions traditionnelles de siège social de toute association (accueil du public, veille au bon fonctionnement de la Ligue et organisation des conseils d'administration), le local de la rue des Écoles sert de lieu de réunion à d'autres formations antialcooliques :

  • Une "section sud-oranaise" s'y retrouve une fois par trimestre. Elle est fondée par la secrétaire du siège Madame Victorine Lecoy (au milieu parmi les membres du conseil) et son gendre Alexandre Giraudon (premier à gauche sur la photo). Avec près de 100 membres et adhérents, la section est prospère jusqu'à 1909. Elle est ensuite fragilisée par le départ d'Alexandre Giraudon pour Rouen.

  • Une "section des Écoles", fondée au printemps 1907 et constituée par des étudiants du Quartier Latin, s'y réunit chaque mois. Elle compte une trentaine de membres actifs et quelques centaines d'adhérents.

  • En décembre 1907, le siège social de la LNCA accueille ponctuellement une section en voie de formation. Il s'agit de "L'Étoile Bleue du IXe arrondissement", avec une trentaine de membres, qui déménagera ensuite 28, rue de Châteaudun.

Adresse de la LNCA dans Paris Hachette 1907.

Depuis 1909, la LNCA estime les locaux de la rue des Écoles trop exigus. Le conseil d'administration cherche alors à agrandir son siège : c'est ainsi qu'à l'automne 1911, la principale association antialcoolique française s'installe 147, boulevard Saint-Germain, dans le 6e arrondissement de Paris.